Interview CAPTAIME : comment le cancer a transformé Shirley en… YOGINI ;-)

Bonjour Shirley. Je suis ravie de tinterviewer aujourdhui pour mon blog Les Cahiers de Carcinome. Merci de te prêter au jeu des questions-réponses pour nos lectrices et lecteurs !

  1. Bonjour Shirley. Peux-tu te présenter en quelques lignes à nos lecteurs ?

Bien sûr. Je suis… tout et rien … hahaha 🙂 Dans la philosophie d’une Yogini (car oui les hommes sont des yogis et les femmes des yoginis) se définir correspond à se restreindre, à poser des limites. Mais je vais faire un effort (rires). Je suis une Yogini de 38 ans.J’ai cessé le métier d’infirmière il y a 8 ans pour trouver un sens à la vie, pour explorer, comprendre le monde et trouver ma place, le bonheur… C’est un cancer du sein que j’ai trouvé ! Aussi étrange que cela puisse paraitre c’est grâce à cet événement que tout m’est apparu plus simple.

  1. Tu as été touchée par le cancer en 2011, puis en 2014. Tu as fait appel à diverses techniques de médecines douces. Quels sont les outils qui t’ont le plus aidé à traverser la maladie ?

J’ai essayé tout ce qui était possible d’essayer ! L’ostéopathie crânienne, la réflexologie, l’acuponcture, les massages chinois, ayurvédiques, des magnétiseurs, des chamans et j’en passe ! Finalement quelque soit l’outil j’ai compris que c’était l’individu qui exerce qui compte. Ce sont les rencontres qui soignent et en un mot la bienveillance.

  1. Tu as créé l’association Captaime et le site Captaime.fr. Peux-tu nous en parler ?

L’association est née de la bienveillance des âmes qui gravitaient autour de moi lorsque j’en avais le plus besoin. Bien souvent lors de l’annonce de la maladie et de ces traitements, l’entourage explose. Le cancer renvoie à chacun ses peurs les plus profondes et les réactions conscientes ou inconscientes peuvent être douloureuses. Il y a aussi des pépites qui se révèlent affectueusement empathiques et qui te procurent un amour pur qui transcendent les peurs, la tristesse et la douleur. Le mantra de l’asso est « Cap vers ceux et ce que tu aimes ». Nous passons trop de temps à nous polluer le mental avec nos douleurs, nos ennuis, toutes ces choses négatives. Oui ces choses existent. Mais pas seulement ! Nous vivons dans un monde de dualité, le mal n’existe que si le bien existe. Autant orienter ses pensées vers les gens que nous aimons, qui nous aiment, vers les activités qui nous remplissent de joie. Le positif attire le positif et le négatif le négatif CQFD. Lorsque l’on est touché par le cancer on se définit souvent comme personne malade or comme je te le disais, se définir c’est se restreindre ! L’enjeu est d’accepter la maladie puis d’aller au delà, de déposer son attention sur les belles choses de la vie, sur la vie tout simplement. Pas facile facile. L’asso promeut ce message. Nous sommes parfaits tels que nous sommes ! Cancer ou pas. Cessons de nous vouloir autrement pour accepter et aimer ce que nous sommes dans l’instant. La vie se déroule là, partout, tout de suite et maintenant.

Le site de l’asso regroupe les informations relatives aux activités (yoga, meditation, relaxation..) et également les liens vers les réseaux sociaux et notamment la chaine YouTube Captaime Yoga. 

  1. En quoi le yoga et la méditation aident-ils les personnes atteintes du cancer selon toi ?

Ces pratiques te ramènent instamment dans ton corps afin de faire taire les fluctuations du mental. Tu sais ces fluctuations qui te font ruminer le passé et ses culpabilités, sa tristesse ou bien ces fluctuations qui te font te projeter dans un futur anxiogène alors que par définition le futur n’existe pas ! Tu veux une preuve ? Pensais-tu avoir un cancer ? N’a t’il pas changé ta vie ?

  1. Sur ton site, tu cites le Pr David Khayat, cancérologue et chef du plus grand service d’oncologie médicale de France : « Pendant de nombreuses années, je dois le reconnaître, j’ai été assez réfractaire à l’idée que le stress, le malheur, la tristesse puissent être à l’origine du cancer. Mais aujourd’hui,  j’ai changé ’avis. Oui, j’ai l’intime conviction que notre vie spirituelle interfère avec notre ADN et est susceptible, selon, d’être prophylactique (protéger du cancer) ou, au contraire, terriblement délétère ! Quelle en est la signification ?

Entretenir une spiritualité, c’est accorder de l’attention à ton espace intérieur, tu laisses les émotions se traverser sans t’identifier à elles. Tu acceptes alors la vie telle qu’elle est.

Lorsque tu es triste, déprimé tu ne bouges pas, tu restes souvent chez toi, tu manges mal et tu rumines. Ces conditions affaiblissent ton organisme et notamment ton système immunitaire. Nous produisons tous des cellules anormales. Notre système immunitaire les détruit. Si ce système n’est pas au top alors la cellule anormale se multiplie…

  1. Tu offres une séance de yoga-thérapie aux personnes atteintes de cancer qui adhèrent à l’association Captaime. Peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste exactement ?

Tout dépend des besoins de la personne. Je transmet ce que j’ai testé sur moi, et il y en a des choses ! Tant au niveau mental que physique. Nous échangeons sur tous les sujets avec bienveillance.

Je propose des postures de récupération, de détente et d’ouverture. Je termine toujours par une relaxation dont j’ai le secret 😉

  1. Quels sont tes projets pour 2018 ?

Cette année Captaime développe sa chaine Youtube !

Je pars en Inde pour faire des vidéos surprises.

Je vais également proposer dès le printemps des stages à thématiques de 2 à 5 jours, dans la nature, dans lesquels nous pourrons nous ressourcer pleinement et changer de regard, de perspectives, sur soi-même.

  1. Comment peut-on soutenir ton association Captaime ?

On peut soutenir Captaime de diverses manières :

En adhérant à l’asso, avec un don, en proposant des services, des compétences,  pourquoi pas un endroit à la campagne, à la mer pour effectuer les stages. Captaime propose également ses locaux à la location.

En restant connecté par Facebook, Instagram et Youtube vous saurez étape par étape ce dont nous avons besoin 🙂

Merci Mélanie pour ta belle initiative !

Pour aller plus loin : Découvrez mon Pack Acteur Santé ICI

 

Suivez-moi !
0

Laisser un commentaire