Comment j’ai guéri d’un carcinome basocellulaire (cancer de la peau) naturellement MAJ photo (témoignage 2/2)

Bonjour !

Me revoici pour la deuxième partie de mon article sur comment soigner un carcinome basocellulaire ou cancer de la peau naturellement (vous pouvez lire la première partie ici) ! J’ai pratiquement terminé le traitement avec la crème Curaderm BEC5, mais comme vous êtes nombreux à me poser des questions sur ce traitement, j’ai décidé d’écrire cet article avant la complète guérison de mon carcinome basocellulaire apparu sur le front il y a deux ans.

Les résultats 3 mois plus tard

Comme promis, voici l’évolution du traitement de ce cancer de la peau grâce à cette fabuleuse crème, la Curaderm BEC5, utilisée couramment en Australie ou aux Etats-Unis pour guérir de ce type de cancer de peau. Aucun effet secondaire observé sur moi, à part un léger picotement quand on applique la crème, et c’est tout ! Et voici le traitement sur trois mois chez mois, car rien n’est plus parlant que les photos. Comme vous pouvez le constater, la crème va aller manger progressivement toutes les cellules cancéreuses visibles et ensuite non visibles à l’œil nu. Chez moi, vous pouvez voir vers les +43 jours que la crème a allongé pas mal la plaie vers la gauche sur le front, donc il y avait des cellules non visibles assez loin de la tâche originelle :

carcinome basocellulaire avant traitement début septembre 2020
Curaderm Bec5/ +3 jours
Curaderm Bec 5, +9 jours
Curaderm BEc=C, +17 jours
Curaderm Bec 5, +43 jours
Curaderm Bec5, +66 jours
Curderm Bec5, +72 jours
Curaderm BEC5, +80 jours
Curaderm BEC5, +88 jours, 7 décembre 2020
Résultat définitif (on ne voit plus aucune trace du carcinome)

Comment utiliser la crème CURADERM BEC5 ?

  • Commander la crème Curaderm Bec5 sur un site sérieux comme Vitastream Inc par exemple. Sur ce site, le tube de 20 ml avec le sparadrap micropore couleur peau est à 144 dollars. Il faut compter environ 1 tube de 20 ml de Curaderm Bec5 pour 1 mois et demi de traitement, à raison de 2 à 4 applications par jour. Pour mes 3 mois de traitement, il m’a donc fallu commander 2 tubes en tout.
  • Après avoir nettoyé la zone à traiter avec une petite compresse de Dakin, appliquer la crème Curaderm BEC5 en fine couche sur la lésion. Puis mettre un petit pansement hypoallergénique par dessus et enfin fermer hermétiquement le tout avec le sparadrap micropore couleur peau. Il ne faut pas que l’air puisse passer à l’intérieur. Renouveler le processus entre 2 et 4 fois par jour.
  • La plaie va s’étendre au fur et à mesure que vous appliquez la crème, pas de panique, c’est normal ! Comme vous pouvez le voir chez moi, la crème a « mangé » les cellules malades sur environ 10 cm de peau alors qu’au départ, la lésion faisait environ 1 cm. Laissez faire la crème, elle va aller chercher TOUTES les cellules malades même non visibles et les dissoudre.
  • Au bout d’un certain temps, 3 semaines pour moi, de la nouvelle peau va se former sur la vieille lésion. Quand vous tamponnerez avec le Dakin, ces couches de nouvelles peaux vont partir et vous aurez l’impression que la plaie se réouvre, elle peut aussi se remettre à saigner. Pas de panique ! La peau va se renouveler plusieurs fois et tomber plusieurs fois avant de former la dernière couche de l’épiderme saine !
  • La plaie peut saigner un petit peu même au bout de plusieurs semaines, mais tout rentre dans l’ordre. Appliquez la Curaderm Bec5 avec confiance, jusqu’au bout, et ne vous arrêtez surtout pas avant que toute la peau se soit reconstituer ! Et voilà ! C’est magique, hein 😉

Les avantages de la Curaderm BEC5 pour guérir du cancer de la peau naturellement

  • Vous évitez les effets secondaires de l’Aldara, une crème très agressive avec de nombreux effets délétères, dont la baisse du système immunitaire et les affections de la peau, maux de tête, et j’en passe !
  • Vous évitez la chirurgie, qui est invasive, pas agréable du tout, et qui en plus peut oublier des cellules et entraîner des récidives, là où la crème Curaderm BEC5 ne risque pas d’en oublier une seule 😉
  • Il n’y a pas d’effets secondaires avec cette crème pour peau atopique spécialement créée comme traitement non-invasif du cancer de la peau, à part un léger picotement quand vous l’appliquez
  • C’est une crème naturelle, à base du principe actif de… l’AUBERGINE ! Eh oui, la nature a déjà tout ce qu’il faut pour nous guérir !!!
  • Okay, le prix n’est pas donné, mais j’aurai volontiers payé le double pour éviter la chirurgie ou les crèmes agressives !

CONCLUSION

Si je pouvais partager cet article sur tous les réseaux sociaux du monde, je le ferais, rien que pour que les gens sachent qu’il existe un traitement naturel, non invasif et simplissime pour guérir naturellement du cancer de la peau de type carcinome basocellulaire ! J’en parle autour de moi, et aux médecins aussi, en espérant que ce traitement finira par être connu en France et qu’on remplacera enfin l’aldara ou la chirurgie par cette crème franchement miracle ! Alors faites-moi plaisir, partagez cet article !!!

Comment j’ai guéri d’un carcinome basocellulaire (cancer de la peau) naturellement (témoignage 1/2)

Laisser un commentaire