Cancer & jus de légumes : Comment diminuer les risques de récidives et retrouver la patate

Chers kikis et cocos adorés,

J’ai déjà parlé des bienfaits du jeûne thérapeutique dans le cadre des chimiothérapies ou pour détoxifier son organisme après des traitements lourds. Mais tout le monde n’est pas à l’aise avec ce procédé, donc il existe des alternatives tout aussi puissantes, notamment la diète aux jus de légumes !

Aujourd’hui, nous allons parler du pouvoir impressionnant des jus de légumes dans le cadre d’une diète post-cancer, pour les personnes à risque de récidive, ou qui ont simplement peur de récidiver et veulent agir et non pas subir la peur de la récidive.

Après un cancer, nous sommes nombreux à avoir l’impressionner qu’une épée de Damoclès est constamment accrochée au-dessus de notre tête. À juste titre d’ailleurs, car comme je l’ai souvent dit, les traitements conventionnels contre le cancer sont certes diablement efficaces pour faire disparaître les symptômes (et pas toujours, loin de là), mais ce n’est pas une médecine qui guérit.

Vous ne voulez pas avoir de récidive ? Eh bien, il existe un ou til étonnamment puissant et entièrement naturel : les jus de légumes fraîchement pressés à partir de fruits et légumes frais et biologiques !

La célèbre cure Gerson et Kelley (cure anti-cancer à base de 13 jus de légumes par jour + lavements au café entre autres) repose d’ailleurs en grande partie là-dessus.

Les diètes à base de jus de légumes sont bénéfiques pour tout le monde, mais les quantités vont bien sûr différer en fonction de chaque cas. Dans la cure Gerson, qui est à la base une cure anti-cancer alternative, les patients dans les cliniques reçoivent 13 jus par jour, un toutes les heures. Mais en pleine chimiothérapie, il faudra y aller plus doucement et consommer entre 500 ml et 1l par jour, ce qui équivaut donc à 5 verres de 200 ml.

Mais cet article s’adresse aux personnes qui sont en post-traitement conventionnel et qui ont peur de la récidive. Oui, cet article s’adresse à toutes celles et ceux qui ne veulent pas rester les bras croisés en espérant que le cancer ne revienne pas.

Avec les jus de légumes, vous avez la possibilité d’agir et de faire vraiment quelque chose pour votre santé 😉

Supprimez toutes les causes du cancer et vos risques de récidives chuteront de manière exponentielle. Ça, nous l’aurons tous compris 😉

Alors en plus de l’assainissement total de votre maison et de votre environnement (pollutions, plastiques, produits nettoyants et cosmétiques non naturels…), de la diminution drastique de votre exposition aux produits toxiques et pesticides (alimentation bio et locale, déménagement éventuel, etc…), et de l’adoption d’une bonne hygiène de vie, utilisez donc de temps à autre la diète aux jus de légumes.

Des périodes de cette diète vont à la fois permettre d’associer une cétose, une consommation d’antioxydants et une détoxification de l’organisme.

Les jus sont bourrés de vitamines et d’antioxydants. Et sachez que les vitamines ici sont associées aux polyphénols et aux caroténoïdes, ce qui leur confère un effet beaucoup plus puissant que les compléments alimentaires sous forme de gélules de vitamines. À méditer…

Bon, alors vous n’avez pas envie de rester assis sur votre popotin en attendant que le crabe se repointe et vous êtes prêt à tenter le coup des jus ? C’est parti mon kiki :

Les principaux légumes à privilégier dans vos jus anti-cancer :

  • Carotte : bio, non épluchée, bourrée de caroténoïdes, c’est une base classique de la plupart des jus !
  • Betterave rouge : bourrée de minéraux et d’oligo-éléments, très complémentaire des caroténoïdes de la carotte
  • Patate : le jus de pomme de terre cru est super pour la santé, même si ça paraît bizarre… Et l’un des meilleurs remèdes naturels pour l’estomac ! Bourrée de vitamine C quand consommée crue, il faut la mélanger avec d’autres légumes et la boire tout de suite après extraction
  • Choux : chou vert et brocoli en priorité mais tous les choux sont anti-cancer. Bourrés d’antioxydants, participe à l’équilibre hormonal et aide à prévenir les cancers hormono-dépendants
  • Herbes aromatiques : toutes les herbes (cerfeuil, persil, menthe mais aussi herbe de blé…)

La référence chez les extracteurs de jus (oubliez les centrifugeuses, elles détruisent une grande partie des minéraux et vitamines) est la marque Green Star, mais elle est très chère. Alors optez pour un modèle plus modeste, mais qui va extraire la totalité du jus, broyer réellement les fibres et qui soit facile à nettoyer

En période de diète, on prendra entre 500ml et 1 litre de jus par jour. En prévention, 1 verre par jour suffira.

Parmi les meilleures recettes de jus anti-cancer (TOUJOURS BIO):

  1. Jus pomme/carotte : 225g de carotte (non râpée) et 225g de pomme (avec peau) – cure Gerson
  2. Jus de carotte : 250 g à 350 g de carotte (non râpée) – cure Gerson
  3. Carotte/épinards : deux ou trois carottes et un bouquet d’épinards (plein de calcium, potassium et bêtacarotène) – Norman Walker
  4. Carotte/betterave/céleri : carotte 240 ml, betterave 90 ml et céleri 150 ml – Norman Walker
  5. Jus Breuss : 300g betterave rouge/100 g carotte/100 g céleri (racine)/30 g radis noir/1 pomme de terre moyenne avec peau

Pour ma part, les aliments que j’utilise le plus dans mes jus sont : pomme, de carotte, de céleri vert et d’épinards, persil, menthe…

Expérimentez vos propres recettes, car tous les jus seront bons pour vous ! Si vous craquez plus pour les jus de fruits, limitez-les certes, mais privilégiez les fruits anti-cancer par excellence comme tous les fruits rouges et le citron 😉

Alors dégainez votre extracteur, brandissez votre brocoli et faites déguerpir fissa Madame Récidive !!!

 

Pour aller plus loin : Découvrez mon Pack Acteur Santé ICI

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Suivez-moi !
0

8 commentaires sur “Cancer & jus de légumes : Comment diminuer les risques de récidives et retrouver la patate

  1. Chère Danielle, merci pour ta contribution précieuse 😉 Il faut en effet faire attention aux jus contenant des fruits par exemple et quand on a des intestins fragilisés, il faut vraiment y aller petit à petit. C’est comme pour tout, les remèdes naturels demandent tout autant de vigilance dans leur utilisation que les remèdes allopathiques !

  2. Attention chère Mélanie, les jus de fruits/légumes peuvent devenir de vrais bombes : à sucre et/ou à oxalates. Ceux-ci, en entretenant l’inflammation de notre intestin et son acidité, ne feront alors plus de mal que de bien. Pour bien profiter de ce genre de cure il faut une connaissance approfondie de la question, connaissance que n’ont pas, hélas, beaucoup de malades qui se soignent ainsi et aggravent leur cas. Pour ma part je préfère les fruits frais avec leurs fibres, bien meilleurs pour la santé de tous le monde.
    Je t’embrasse
    Danielle

  3. Bonjour Mélanie,

    Je vis le même parcours que vous, avec un diagnostic quasi identique (sauf que la tumeur a été ôtée lors d’une première tumorectomie sans savoir à ce moment précis qu’il s’agissait d’une tumeur infiltrante triple négative), et je fais presque les mêmes actions (alimentation, ballade sport) j’ai moi aussi hésité pour la radiothérapie mais je l’ai malgré tout démarrée récemment sans être convaincue. Car en effet tumorectomie et radiothérapie sans tumeur sont peut être plus difficiles à accepter (quoique c’est une chance aussi de ne plus avoir de tumeur), dans mon cas ce qui est également difficile à accepter c’est que je ne sais pas si la chimiothérapie et la radiothérapie fonctionnent car la tumeur n’est plus là pour le dire ! Par sécurité j’ai entrepris tous les traitements malgré tout sans certitude, toutefois ils semblent limiter fortement les récidives, même si on ne peut jamais en être certaine, et que je crains aussi les effets de la radiothérapie. Si toutes ces actions (médicales et non médicales) peuvent diminuer les récidives concernant la majorité d’entre nous ce serait vraiment bien. J’y crois moi aussi….. En tous cas je me suis reconnue à travers votre blog et je trouve que c’est une super idée même si chaque cas est différent, nous bataillons toutes dures contre ce fléau et toutes les astuces sont bonnes à prendre. Donc oui à un changement alimentaire et au sport en espérant très fort que cela fonctionne !
    Merci pour ce blog
    Bonne soirée

  4. Cher Miroir aux essences 😉
    Je vous remercie pour votre commentaire très détaillé sur la question de l’alimentation et des jus de légumes. Je suis parfaitement d’accord avec vous qu’il existe bien d’autres facteurs qui favorise le cancer que l’alimentation. Le stress, l’environnement et les perturbateurs en font assurément partie ! Simplement, j’ai rencontré et discuté avec pas mal de personnes au fil du temps qui ont intégré le changement d’alimentation et les cures de jus de légumes bien menées dans leur processus de guérison et à qui cela a été très bénéfique. D’autres facteurs entrent bien évidemment en jeu. Concernant les centrifugeuses, je suis complètement d’accord, elles ne sont pas adaptées car leur système d’extraction fait perdre une grande partie des vitamines et minéraux contrairement aux extracteurs à jus. Pour les personnes ayant des intestins plus fragiles, il existe certains types de légumes bien plus adaptés que d’autres. Comme pour tous les types de médecines, il convient d’utiliser la cure de jus à bon escient et de respecter certaines règles. Plusieurs cliniques intégratives à travers le monde l’utilise et elle est recommandée par plusieurs grands noms de la médecine dont certains sont des oncologues intégratifs. Merci pour votre partage et une belle soirée à vous ! Mélanie

  5. Bien sûr que nous ne sommes pas les Maître(sses) des récidives ! Entièrement d’accord avec vous Martine, les causes se trouvent bien ailleurs que dans l’alimentation.
    Celle-ci est loin d’avoir toute l’importance que vous lui donnez dans les suites d’un cancer. Il faudrait ensuite se demander si se priver de tout de qui est bon au goût, s’avère vraiment utile ! Personne n’en sait rien. Je connais même un médecin qui dit que « ça n’a aucune importance ».
    Vu que les cancers deviennent de plus en plus fréquents, il y a bien évidemment d’autres facteurs sans compter ceux qu’on ignore : l’environnement, les perturbateurs endocriniens, le terrain, la génétique, les traitements, le stress. Oui parlons-en aussi du stress, il est oxydatif et affaiblit les défenses immunitaires de l’organisme qui n’arrive plus à se défendre lors des agressions.
    Quant au jeûne et au pouvoir des extracteurs de jus, permettez-moi de sourire, et d’en douter. Ma propre mère, une naturopathe convaincue en faisait régulièrement en Clinique ou à domicile. Un jour on l’a ramassée évanouie au bord d’une route dans un fossé, elle était tombée d’inanition… à l’issue de ses cures, on la retrouvait exsangue, sans forces, une pitié ! Les centrifugeuses n’ont rien d’une panacée. L’investissement n’en vaut pas la peine. Mieux vaut consommer une basconnaise par exemple (assiette de légumes frais coupés, recettes sur internet) qu’un jus de légumes agressif pour la paroi de l’estomac dans lequel la pulpe est absente.
    Elle est d’ailleurs décédée d’un cancer de l’œsophage avant tout le monde malgré ses grandes idées qui ressemblaient aux vôtres.
    Si on cherche un palliatif c’est uniquement pour se rassurer. Mais c’est un mauvais calcul, plus dure ensuite sera la chute,
    On sait pourquoi on est sur Terre, non ?

  6. Chère Martine, je suis désolée si je vous ai froissé, je souhaite simplement encourager les personnes à agir pour qu’elles aient moins peur. Mais vous avez raison, ce n’est pas la bonne formule. je vous remercie de me l’avoir fait voir sous un autre angle 😉 je vais la corriger !

  7. bonjour
    d’accord avec vous sur de nombreux points je trouve votre formule
    VOUS êtes les seuls à pouvoir faire en sorte que le cancer ne revienne pas !!!
    un peu simpliste, raccourcit et désobligeante pour toutes celles qui récidivent et qui avaient la volonté de guérir………. à culpabiliser les personnes atteintes comme vous et moi d’un cancer vous vous decredibilisez……. si c’était aussi simple…… ça se saurait …… meme si……. beaucoup de choses qui me semble vrai sont écrit dsvotre blog……
    c’est notre vérité pas celle de tout le monde
    bises

Laisser un commentaire