Appel au don du Dr. Arnal : si vous avez des boîtes de traitement anti-hormonal…

Mes chères lectrices et lecteurs,

Aujourd’hui, je lance un appel ciblé à toutes les femmes qui ont des boîtes de traitement anti-hormonal en rab et qui ne savent pas quoi en faire. Ma gynécologue, le docteur Bérengère Arnal, part au Sénégal pour venir en aide aux femmes atteintes de cancer là-bas.

Si vous avez eu un traitement anti-hormonal et qu’il vous reste encore des boîtes de nolvadex (tamoxifène), de femara (letrozol), d’arimidex ou d’aromasine dont vous n’avez plus besoin, merci de les faire parvenir au cabinet du Docteur Bérengère Arnal, 181 rue Saint-Genès, 33000 Bordeaux.

Merci de faire passer ce message au plus grand nombre !

Et tant qu’on y est, voici deux de ces ouvrages à découvrir : Cancer du sein, prévention et accompagnement par les médecines complémentaires, Bérengère Arnal

Et Comment enrayer « l’épidémie » des cancers du sein et des récidives ?

 

 

2 commentaires sur “Appel au don du Dr. Arnal : si vous avez des boîtes de traitement anti-hormonal…

  1. Bonjour, merci beaucoup pour votre retour et votre soutien, cela me fait toujours chaud au coeur de savoir que mon blog aide les gens 😉 Concernant les boîtes de Tamoxifène, je sors justement du cabinet du Docteur Arnal et elle est toujours intéressée ! Vous pouvez lui envoyer les boîtes en surplus directement à son cabinet :
    au 181 r St Genès, 33000 BORDEAUX.
    Merci pour elle !

  2. Bonjour,
    Merci pour votre documentation, votre partage et pour ce blog fort bien documenté qui recoupe de nombreuses informations essentielles sur le cancer du sein, ses soins, l’alimentation et les comportements a adopter que j’ai pu rassembler depuis 2015 en plus des ouvrages sur le sujet.
    J’ai de nombreuses boites neuves de Tamoxifène si cela intéresse toujours le Dr Arnal ou d’autres personnes ?
    (cancer du sein 2015 – traitement anti-hormonal de 2016 à 2021 et toujours en cours car prolongé mais je fais des pauses de plusieurs semaines chaque année).
    Votre empathie et votre positivisme sont admirables : c’est beau, encore merci.
    Cordialement,
    Gilles 70 ans.

Laisser un commentaire