Taxol, je t’aimeuuuuuh !

Chers amis, chère famille,

Qui l’eût cru turlutu, je viens de faire la première séance du second protocole, au doux nom de Taxol, et turlututu, tout s’est bien passé !

Je n’ai eu aucun effet secondaire, à part la fatigue, complètement gérable, mais c’est peut-être aussi parce que je n’avais pas très bien dormi la veille. J’avais tellement peur que le petit Taxol soit comme le gros FEC que j’en ai vomi au moment où le gentil monsieur de Bergogo m’a débranché la perf » !

Mais comme le dit ma chère Hélène, il fallait sans doute que ça sorte, hein, cette angoisse du gros FEC, elle est partie maintenant, pfuiiit, envolée, parce que le petit Taxol, ben, il est quand même vachement plus gentil…

Je suis fort heureuse d’avoir demandé un rdv avec une infirmière, d’avoir demandé un nouvel oncologue, et d’avoir demandé un traitement autre que le méchant méchant Taxotère !

Je ne dis pas qu’il n’y aura pas d’effets secondaires, mais comme je ne me lasse pas de le répéter, pas de vomis, pas de nausées ? Héhé, alors c’est une PARTIE DE PLAISIR !

Oh que oui mes amis ! Quelques fourmillements dans les extrémités ? Pô grave, j’ai le nerf de la guerre, ou plutôt du NERFS 4 CH que je prends depuis une semaine en préventif plus les séances d’acupuncture avec de gentilles petites aiguilles sur les doigts de pieds et de mains. Excellents résultats paraît-il !

Un peu de fatigue ou même beaucoup ? Pô grave, on refourgue les kikis à nos anges gardiens et on dort ! Des ongles fragiles ? Pô grave, trois bonnes couches de vernis au silicium et ça repart !

Maintenant, le marathon continue chaque semaine (prochain 22 puis 29 septembre) jusqu’à la merveilleuse date ultime du 14 novembre que je graverai dans la pierre à tout jamais !

Je terminerai aujourd’hui avec ces deux citations de notre bon vieux Confucius :

Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir…

Et :

On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une !

A méditer mes cocos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *