Se casser la gueule et se relever

Chers amis et famille,

Ben oui, on peut dire qu’avec le dernier FEC, je me suis bien cassée la gueule, j’ai même été au 36ème dessous comme mon chéri pourra vous le confirmer ! Mais ce n’est pas si important, car aujourd’hui, je suis à nouveau debout et le moral est au rendez-vous !

Après la rencontre avec mon nouvel oncologue ainsi qu’une petite séance chez ma chère kinésio et mon cher énergéticien, je me sens prête à continuer de relever le défi histoire d’en mettre plein la vue à Carcinome  ! Il ne sait pas à qui il s’est attaqué celui-là, moi je vous le dis 🙂

Alors maintenant, je suis prête pour le prochain protocole, vendredi qui vient. Ayant refusé le Taxotère, 3 doses de cheval à intervalle de 3 semaines, je vais avoir droit au petit cousin,, le taxol. 9 séances, une fois par semaine, avec des doses plus light, moins d’effets secondaires, paraît que même des mémés de 80 balais peuvent le faire ! J’attends de voir comment je réagis, mais je bosse sur l’acceptation en ce moment, alors espérons que ça va aider un chouïa.

Ben ouais, j’ai finis par accepter que c’était un poison nécessaire, cette foutue chimio, mais que je faisais tout de mon côté pour avoir le moins de séquelles possibles grâce aux médecines douces, au travail sur soi, à la méditation, à l’acupuncture, aux jus verts, etc. Alors je repars cette fois-ci pour un marathon de 9 séances, mais j’ai également retrouver ma verve littéraire, puisque ce que je veux faire quand je serai grande… euh non… maintenant là pour toujours… ben c’est écrire ! Alors j’ai repris ma plume, et histoire d’y aller mollo, je finalise une petite histoire de pirate pour les 6-8 ans. Plus des envois de mon bouquin auto-édité à droite à gauche. Et figurez-vous que le jour où j’ai accepté enfin que je devais aller jusqu’au bout et où je priais l’univers de me donner le courage nécessaire…

Ben… deux heures après, j’avais dans ma boîte mail un retour très positif des éditions Boomerang. Petite maison québecoise qui publie des auteurs canadiens. Le comité de lecture a émis des avis très positifs et le manuscrit est actuellement entre les mains de la responsable éditoriale.

Alors, même si ça n’aboutit pas cette fois-ci, la prochaine fois sera la bonne. Alors vive l’univers !

Et le crabe est foutu, je vous le dis en plein, parce que j’ai autre chose à foutre dans la vie que de mourir.

Ben ouais, je DOIS écrire.

Alors hasta la vista Carci-Baby !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *