Phase II : Après le grand nettoyage du foie et de la vésicule biliaire à la mode ayurvédique !

Mes très chers lecteurs, kikis et cocos,

Me revoici dans une forme olympique, parce que la vie, ça se VIT, ou alors ça ne vaut pas des cacahouètes 🙂

Me revoici après mon premier grand nettoyage du foie et de la vésicule biliaire à la mode ayurvédique, ou à la mode du Docteur Clark ou à la mode d’Andreas Moritz, comme vous voulez, vous choisissez, mais toutes ces méthodes, même si elles ont quelques petites différences, reviennent au même : DÉSINTOXIQUER !!!

Petit rappel de mon parcours perso : j’ai stoppé la chimio fin octobre après avoir annulé les deux derniers Taxol.

Mon foie me faisait souffrir, il me criait : STOOOOP, j’en veux plus de toutes ces drogues, alors, grande sage que je suis, je l’ai écouté 🙂

Depuis, le foie va mieux, mais ma vésicule biliaire continuait d’être régulièrement inflammée et chargée en toxines. Alors maintenant que je suis passée du côté obscure de la for… euh pardon, maintenant que je suis une experte-spécialiste-doctoresse en chef auto-proclamée des médecines alternatives, je me suis mise en quête d’un traitement naturel pour aider ma pauvre vésicule à retrouver une seconde jeunesse.

Et ma devise étant : IL Y A TOUJOURS UNE SOLUTION ! , eh bien, j’ai trouvé ma solution grâce au protocole de nettoyage du foie et de la vésicule biliaire dont vous pourrez découvrir tous les détails soit en lisant la méthode du Docteur Clark ou celle d’Andreas Moritz Incroyable nettoyage du foie et de la vésicule biliaire (L’) – Volume 2 : Comment faire ce nettoyage ?. Sinon, vous pouvez découvrir le protocole sur cette page également.

Ce que j’ai fait :

  • 6 jours de cure au jus de pommes : j’ai mangé léger (ce que je fais de toute façon maintenant) et j’ai bu un litre de jus de pommes bio par jour (pommes pressées à l’extracteur, c’est encore mieux). le jus de pommes va permettre aux calculs biliaires de se ramollir pour être expulsés plus facilement !
  • Le 7e jour, jeûne à partir de 14h00, ce qui est facile, puisque j’ai l’habitude de jeûner de temps à autre depuis mes 18 ans 😉
  • Vers 18h, j’ai pris mon premier verre d’eau et de sel d’Epsom (j’avais au préalable dilué un sachet de 52 gr dans 750 ml d’eau et divisé en quatre parts). Le goût est ignoble, mais la désintoxication est parfois douloureuse !!
  • Vers 20h00, un second verre de Sel d’Epsom. C’est un laxatif naturel, hein !
  • Vers 22h, j’ai bu le mélange jus de pamplemousse et huile d’olive avec les 30 gouttes de teinture de broue de noix et 8 gélules d’ornithine. Cette dernière est un somnifère naturel, mais il sert avant tout à tuer les parasites en provenance du foie. Je me suis immédiatement couchée ensuite, comme indiqué.
  • Lendemain, 6h30, un nouveau verre de Sel d’Epsom, puis un autre à 8h30.

En gros, le transit se met déjà bien en route dès 21h00 avec le Sel d’Epsom, mais les toxines et les calculs sont surtout expulsés le lendemain, dès tôt le matin et une grande partie de la matinée.

C’est indolore, je n’ai ressenti aucun inconfort particulier, à part qu’il faut rester près des toilettes, hein !

Puis on brise le jeûne à partir de 10h30 environ avec des fruits, puis on remange léger le midi. Le transit continue d’être accéléré jusqu’au soir, c’est normal, mais ça se calme au fur et à mesure.

J’ai pu constaté une expulsion de centaines et de centaines de petits calculs, dont le plus gros faisait bien 1,5 cm.

Ma vésicule et mon foie m’ont dit un grand merci et ils se portent beaucoup mieux depuis ! Comme le préconise le protocole, il faut refaire un tel nettoyage 3 semaines plus tard, car une seule cure ne suffit absolument pas à tout expulser.

VOILA : avec ce nettoyage du foie et de la vésicule biliaire d’après les éminents visionnaires Mortiz & Clark, j’ai pu pratiquer une opération chirurgicale sans scalpel et de manière totalement naturelle pour aider mon foie et ma vésicule, deux émonctoires fort mis à mal pendant les chimiothérapies, afin qu’ils récupèrent petit à petit d’eux même pour recouvrer la pleine santé.

Alors par pitié, le jour où un médecin vous dit qu’il faut absolument vous enlever la vésicule biliaire parce que vous avez de gros problèmes de calculs, essayez d’abord cette méthode douce et pourtant très puissante !!!

PS : Après une chimio, il est normal de ressentir une gêne au niveau de la vésicule et du foie, même quelques mois après la dernière chimio. Ne vous affolez pas, ces organes ont trinqué, ils faut les désintoxiquer, alors avant de courir vous faire charcuter, tentez ce protocole !!! Il a un autre grand avantage : en cas de cancer du sein et autres, il permet de relancer le foie et la vésicule, et quand on sait que les principaux cancers secondaires ou récidives du cancer du sein surviennent dans le foie….

Ben, moi j’en déduis qu’il faut particulièrement s’occuper de ces organes-là APRES les traitements conventionnels !!!

 

ATTENTION : Ce protocole ne doit en aucun cas être pratiqué DURANT des chimiothérapies, ni en cas d’intolérance à l’un de ses composants !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *