Les meilleurs thés et infusions aux plantes à boire en cas de cancer, partie I : la racine de pissenlit

Chers cocos adorés,

Aujourd’hui, je partage avec vous le début d’une petite liste qui, mine de rien, peut vous procurer beaucoup de bien, non seulement parce que c’est la saison d’hiver, mais surtout et avant tout parce que les thés, tisanes et infusions aux plantes que j’ai sélectionnés pour ce petit dossier pour vous sont vraiment les meilleures boissons chaudes à consommer (chaque jour!) en cas de cancer ou post-maladie également.

On parle beaucoup d’alimentation, de compléments alimentaires ou encore de yoga et sophrologie, mais on ne parle pas assez de ces petites décoctions aux plantes qui réchauffent, font du bien et nous apportent des propriétés absolument étonnantes.

Selon moi, ces boissons médicinales devraient dans tous les cas faire partie de tous les protocoles de guérison 🙂

Voici la première plante ô combien précieuse et utile pour nos corps et nos esprits !

LA RACINE DE PISSENLIT

La tisane de racines de pissenlit : la racine de pissenlit est excellente pour traiter les problèmes de foie, de reins et de vésicule biliaire. En Chine, elle est utilisée depuis très longtemps pour aider des personnes atteintes de certains types de cancers. Elle est très riche en potassium et en vitamine A par exemple. Des études en labo sur des animaux ont montré que la racine de pissenlit faisait diminuer la taille des tumeurs cancéreuses. Des études sur des humains sont en cours. La célèbre Université de Windsor travaille sur ce projet. C’est en anglais, mais tout est ici !

La racine de pissenlit serait particulièrement recommandée en cas de cancer de type leucémie, côlon ou pancréas. Comment la consommer : l’idéal, c’est d’utiliser de la poudre de racine de pissenlit, c’est la forme la plus efficace pour profiter de toutes ses propriétés quand on ne peut pas en cueillir soi-même  😉 Posologie : 2 tasses ou plus par jour. Contre-indications : femme enceinte ou allaitante, personnes atteintes de maladies cardiaques et rénales (risque d’hypokaliémie, faire des cures discontinues), en cas de calculs biliaires ou d’obstruction des conduits biliaires, consulter un professionnel de santé avant de prendre du pissenlit biologique.

Alors bonne infusion et ç très vite pour la seconde merveilleuse boisson chaude aux plantes à consommer pour notre plus grand bien 🙂

J’ai mis au point un pack de bienvenue si vous vous abonnez à ma newsletter : recevez deux fiches spécialement conçues pour vous et un petit guide en bonus ICI

(et beaucoup d’autres surprises dans la newsletter cette année 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancer & compléments alimentaires, 4e partie : comment renforcer son système immunitaire ?

Chers lecteurs,

Voici le 4e article de mon grand dossier en 5 parties sur les compléments alimentaires.

Pour rappel, les 5 parties de ce dossier spécial :

  1. Cancer & compléments alimentaires,1re partie : ce qu’il faut savoir avant de les choisir

  2. Cancer & compléments alimentaires, 2e partie : par où commencer et mes 3 astuces pour les débutants

  3. Cancer & compléments alimentaires, 3e partie : quels compléments contre la fatigue, l’anxiété, la douleur, etc. ?

  4. Cancer & compléments alimentaires, 4e partie : comment renforcer son système immunitaire ?

  5. Cancer & compléments alimentaires, 5e partie : quelles marques et quels produits je recommande (testés et approuvés !)

    Afin de recevoir le dossier au grand complet sans avoir besoin de vérifier chaque jour les publications sur mon blog, inscrivez-vous à la newsletter et vous recevrez la série complète sur les compléments alimentaires en un seul mail une fois toute cette série publiée !

Pour vous inscrire et recevoir bientôt mon dossier complet sur les compléments alimentaires dans un seul mail, c’est ICI !

 

 QUELS COMPLÉMENTS POUR RENFORCER LE SYSTÈME IMMUNITAIRE ?

RAPPEL : Ces indications ne vous dispensent pas de prendre contact avec un naturopathe ou tout autre spécialiste en mesure de vous accompagner et de vous indiquer les interactions possibles et les contre-indications en fonction de votre état et de votre situation personnelle ! Ces indications ne remplacent pas vos prescriptions médicales !!!

Et vérifiez toujours avec votre médecin et oncologue quand ces compléments peuvent être pris : avant, pendant, après le protocole médicale… Pour consulter les contre-indications possibles en attendant votre consultation, vous pouvez voir ce que dit le guide belge des compléments alimentaires pour le cancer.

Pour cette partie, ma naturopathe EVA DULILE a très gentiment accepté de partager avec nous ses connaissances en la matière. Découvrez quels compléments alimentaires toute personne atteinte de cancer devrait prendre pour renforcer son immunité, favoriser la digestion et rendre son terrain plus alcalin :

Équilibre Acido-basique Digestion Système immunitaire
Ergybase :

Sels minéraux, magnésium, calcium, vitamine B, zinc = soutien l’équilibre acido-basique.

« 2 à 4 gélules par jour en dehors des repas de préférence le matin et au coucher. »

Prix : environ 13 euros. Laboratoire NUTERGIA en pharmacie.

 

Jus Biotta Breuss bio :

Jus de légumes obtenus à partir de légumes frais pressés non épluchés afin de préserver les précieuses vitamines contenues dans leur peau. Ils sont sans arômes artificiels, sans colorants, sans édulcorants, sans vitamines et minéraux de synthèse. Aucune adjonction de sucre.

Contient des fibres, vitamines, minéraux…

Antioxydant, reminéralisant, détoxifiant, purifiant, régénérant…

« Prendre 1 à 2 verres par jour, le matin à jeun ou en dehors des repas. »

Prix : 39,50 euros les 10 bouteilles de 500ml = Cure de 3 semaines à 1 mois. Sur le site onatera.fr

 

L’eau d’Hydroxydase :

Eau minérale dite vivante car elle garde une fois embouteillée l’intégralité des constituants minéraux et des propriétés qu’elle possédait à la source.

Cette eau est très riche en minéraux et oligo-éléments, et surtout en Magnésium et Calcium (lutte contre le stress, la fatigue et la déminéralisation. Elle détruit les toxines et augmente la diurèse. Elle lutte efficacement contre l’oxydation du corps et a une action anti-radicalaire. On peut affirmer qu’elle lutte contre le vieillissement.

Chaque flacon  contient en effet quarante huit milligrammes de magnésium ionisé, ce qui représente une concentration optimum, mais non excessive, facilement assimilable et parfaitement tolérée, dans le contexte d’une composition hydrominérale qui renforce les effets bénéfiques de cet élément.

« Prendre 1 à 2 flacons par jour en dehors des repas, le matin à jeun par exemple. Boire le flacon entier pour ne pas altérer les propriétés de l’eau. »

Prix : 12,5 euros, boite de 10 bouteilles de 20 cl = Cure de 10 jours. Idéalement, faire une cure de 3 semaines. Sur le site : onatera.fr

Ergyphilus confort :

Améliore ballonnements, gaz et douleurs abdominales ainsi que les troubles nerveux associés. Pour reconstituer la flore et soutenir système digestif et immunité.

« Prendre de préférence 2 à 4 gélules par jour en dehors des repas. »

Prix : environ 14 euros. Laboratoire NUTERGIA en pharmacie.

 

Ergydesmodium :

Favorise l’élimination biliaire et soutenir favoriser le fonctionnement hépatique. Riche en oligo-éléments et sélénium qui contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

« 10 à 20 ml par jour dans un ½ verre d’eau (75 ml) en dehors des repas. »

Prix : environ 13 euros. Laboratoire NUTERGIA en pharmacie.

ATTENTION N’EST PAS RECOMMANDE DANS CERTAINS TYPES DE CHIMIOTHÉRAPIES.

 

Desmodium :

Exerce une action favorable sur le système hépatique. Hépato protecteur, plante de référence dans la protection des hépatocytes (cellules du foie).

Laboratoire La Royale : code prescripteur : 20977

« Prendre de préférence avant les repas une à deux gélules trois fois par jour avec un grand verre d’eau. »

Prix : 28 euros pour 180 gélules = 2 mois de cure. 

 

Royal Mix Flor :

Pré biotiques + Pro biotiques. Aide à maintenir une flore intestinale saine et équilibrée. contribue à l’équilibre de la flore intestinale et à la régulation du transit. Aide à prévenir les déséquilibres de la flore lors d’utilisation prolongée d’antibiotiques. Aide à renforcer l’immunité lorsqu’elle est faible.

Laboratoire La Royale, code prescripteur : 20977

« Prendre au moment des repas 1 à 2 gélules par jour avec un grand verre d’eau ».

Prix : 49 euros pour une boite de 60 gélules = cure 1 à 2 mois

Curcuma + poivre noir : Combat la formation de radicaux libres = action anti oxydante. Action anti inflammatoire naturelle. Contribue à un bon équilibre nerveux. Participe à la prévention anti-cancer (côlon, estomac, peau, prostate, sang, sein…) (voir mon article pour savoir comment  et quand prendre le curcuma)

Laboratoire La Royale : code prescripteur : 20977

« Prendre de préférence avant les repas une à deux gélules trois fois par jour avec un grand verre d’eau. »

Prix : 30,5 euros pour 250 gélules = cure de 2 mois et demi

 

Élixir de Propolis : « Antibiotique » naturel, il accroît les défenses immunitaires de l’organisme en l’aidant à combattre les infections et les inflammations. Action antivirale, antimycosique, cicatrisante et stimulante, anti-vieillissement…

Contient des flavonoïdes : effet antioxydant, stimulent les défenses immunitaires, effet anti-inflammatoire, effet antitoxique en ce qui concerne certains produits pharmaceutiques de synthèse.

Elle permet aussi d’améliorer l’efficacité des traitements conventionnels.

Laboratoire La Royale, code prescripteur : 20977

« Bien agiter le flacon avant chaque utilisation et prendre de préférence pendant les repas une à deux doses (1 dose = 2 ml) d’élixir

trois fois par jour à diluer dans un grand verre d’eau.

Prix : 51,50 euros pour 200ml = cure 1 mois et demi

 

Spiruline :

Entretient l’énergie et le tonus

A utiliser en cas de fatigue passagère, renforce la vitalité.

Aide à renforcer les défenses naturelles

Soutient le système de défense de l’organisme, favorise la résistance de l’organisme.

Riche en minéraux et oligo-éléments (fer, calcium, zinc, magnésium…), en vitamines (bétacarotène, B1, B2, B3, B12 et vitamine E) = action anti radicalaire.

Laboratoire La Royale, code prescripteur : 20977

« Prendre de préférence avant les repas une à deux gélules trois fois par jour avec un grand verre d’eau. » PRISE PROGRESSIVE

Prix : 27,50 euros. Boite de 200 gélules = cure de 2 mois et demi.

 

 

J’ajouterai personnellement la prise de vitamine D comme le recommande ma gynécologue, le célèbre docteur Arnal ! Voir sa prescription ICI !

Il existe un grand nombre de compléments pour renforcer le système immunitaire. J’ai décidé de ne publier que la liste d’Eva plus la vitamine D afin que vous ne vous perdiez pas dans les méandres des choix de compléments ! Il y en a beaucoup d’autres de valable comme l’aloès, l’album viscum, ou encore l’échinacée, mais restons simple dans un moment où tout le reste de notre vie est compliqué !!! 🙂

A très vite !

 

2 commentaires sur “Cancer & compléments alimentaires, 4e partie : comment renforcer son système immunitaire ?

  1. Merci Mélanie pour toutes tes recherches et le bonheur que j’ai à te lire suite a ton partage, pour une vie meilleure pendant et après cet accident de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancer & jus de légumes : Comment diminuer les risques de récidives et retrouver la patate ! (+1er podcast)

Chers kikis et cocos adorés,

Pour découvrir cet article en mode podcast, cliquez ci-dessous -mon tout premier podcast, soyez indulgents 😉

J’ai déjà parlé des bienfaits du jeûne thérapeutique dans le cadre des chimiothérapies ou pour détoxifier son organisme après des traitements lourds. Mais tout le monde n’est pas à l’aise avec ce procédé, donc il existe des alternatives tout aussi puissantes, notamment la diète aux jus de légumes !

Aujourd’hui, nous allons parler du pouvoir impressionnant des jus de légumes dans le cadre d’une diète post-cancer, pour les personnes à risque de récidive, ou qui ont simplement peur de récidiver et veulent agir et non pas subir la peur de la récidive.

Après un cancer, nous sommes nombreux à avoir l’impressionner qu’une épée de Damoclès est constamment accrochée au-dessus de notre tête. À juste titre d’ailleurs, car comme je l’ai souvent dit, les traitements conventionnels contre le cancer sont certes diablement efficaces pour faire disparaître les symptômes (et pas toujours, loin de là), mais ce n’est pas une médecine qui guérit.

Vous ne voulez pas avoir de récidive ? Eh bien, il existe un ou til étonnamment puissant et entièrement naturel : les jus de légumes fraîchement pressés à partir de fruits et légumes frais et biologiques !

La célèbre cure Gerson et Kelley (cure anti-cancer à base de 13 jus de légumes par jour + lavements au café entre autres) repose d’ailleurs en grande partie là-dessus.

Les diètes à base de jus de légumes sont bénéfiques pour tout le monde, mais les quantités vont bien sûr différer en fonction de chaque cas. Dans la cure Gerson, qui est à la base une cure anti-cancer alternative, les patients dans les cliniques reçoivent 13 jus par jour, un toutes les heures. Mais en pleine chimiothérapie, il faudra y aller plus doucement et consommer entre 500 ml et 1l par jour, ce qui équivaut donc à 5 verres de 200 ml.

Mais cet article s’adresse aux personnes qui sont en post-traitement conventionnel et qui ont peur de la récidive. Oui, cet article s’adresse à toutes celles et ceux qui ne veulent pas rester les bras croisés en espérant que le cancer ne revienne pas.

Avec les jus de légumes, vous avez la possibilité d’agir et de faire vraiment quelque chose pour votre santé 😉

Supprimez toutes les causes du cancer et vos risques de récidives chuteront de manière exponentielle. Ça, nous l’aurons tous compris 😉

Alors en plus de l’assainissement total de votre maison et de votre environnement (pollutions, plastiques, produits nettoyants et cosmétiques non naturels…), de la diminution drastique de votre exposition aux produits toxiques et pesticides (alimentation bio et locale, déménagement éventuel, etc…), et de l’adoption d’une bonne hygiène de vie, utilisez donc de temps à autre la diète aux jus de légumes.

Des périodes de cette diète vont à la fois permettre d’associer une cétose, une consommation d’antioxydants et une détoxification de l’organisme.

Les jus sont bourrés de vitamines et d’antioxydants. Et sachez que les vitamines ici sont associées aux polyphénols et aux caroténoïdes, ce qui leur confère un effet beaucoup plus puissant que les compléments alimentaires sous forme de gélules de vitamines. À méditer…

Bon, alors vous n’avez pas envie de rester assis sur votre popotin en attendant que le crabe se repointe et vous êtes prêt à tenter le coup des jus ? C’est parti mon kiki :

Les principaux légumes à privilégier dans vos jus anti-cancer :

  • Carotte : bio, non épluchée, bourrée de caroténoïdes, c’est une base classique de la plupart des jus !
  • Betterave rouge : bourrée de minéraux et d’oligo-éléments, très complémentaire des caroténoïdes de la carotte
  • Patate : le jus de pomme de terre cru est super pour la santé, même si ça paraît bizarre… Et l’un des meilleurs remèdes naturels pour l’estomac ! Bourrée de vitamine C quand consommée crue, il faut la mélanger avec d’autres légumes et la boire tout de suite après extraction
  • Choux : chou vert et brocoli en priorité mais tous les choux sont anti-cancer. Bourrés d’antioxydants, participe à l’équilibre hormonal et aide à prévenir les cancers hormono-dépendants
  • Herbes aromatiques : toutes les herbes (cerfeuil, persil, menthe mais aussi herbe de blé…)

La référence chez les extracteurs de jus (oubliez les centrifugeuses, elles détruisent une grande partie des minéraux et vitamines) est la marque Green Star, mais elle est très chère. Alors optez pour un modèle plus modeste, mais qui va extraire la totalité du jus, broyer réellement les fibres et qui soit facile à nettoyer

En période de diète, on prendra entre 500ml et 1 litre de jus par jour. En prévention, 1 verre par jour suffira.

Parmi les meilleures recettes de jus anti-cancer (TOUJOURS BIO):

  1. Jus pomme/carotte : 225g de carotte (non râpée) et 225g de pomme (avec peau) – cure Gerson
  2. Jus de carotte : 250 g à 350 g de carotte (non râpée) – cure Gerson
  3. Carotte/épinards : deux ou trois carottes et un bouquet d’épinards (plein de calcium, potassium et bêtacarotène) – Norman Walker
  4. Carotte/betterave/céleri : carotte 240 ml, betterave 90 ml et céleri 150 ml – Norman Walker
  5. Jus Breuss : 300g betterave rouge/100 g carotte/100 g céleri (racine)/30 g radis noir/1 pomme de terre moyenne avec peau

Pour ma part, les aliments que j’utilise le plus dans mes jus sont : pomme, de carotte, de céleri vert et d’épinards, persil, menthe…

Expérimentez vos propres recettes, car tous les jus seront bons pour vous ! Si vous craquez plus pour les jus de fruits, limitez-les certes, mais privilégiez les fruits anti-cancer par excellence comme tous les fruits rouges et le citron 😉

Alors dégainez votre extracteur, brandissez votre brocoli et faites déguerpir fissa Madame Récidive !!!

Et pour recevoir d’autres news géniales, INSCRIVEZ-VOUS AU BLOG 🙂

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ci-dessous si vous appréciez le mode PODCAST ou non !!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires sur “Cancer & jus de légumes : Comment diminuer les risques de récidives et retrouver la patate ! (+1er podcast)

  1. bonjour
    d’accord avec vous sur de nombreux points je trouve votre formule
    VOUS êtes les seuls à pouvoir faire en sorte que le cancer ne revienne pas !!!
    un peu simpliste, raccourcit et désobligeante pour toutes celles qui récidivent et qui avaient la volonté de guérir………. à culpabiliser les personnes atteintes comme vous et moi d’un cancer vous vous decredibilisez……. si c’était aussi simple…… ça se saurait …… meme si……. beaucoup de choses qui me semble vrai sont écrit dsvotre blog……
    c’est notre vérité pas celle de tout le monde
    bises

    1. Chère Martine, je suis désolée si je vous ai froissé, je souhaite simplement encourager les personnes à agir pour qu’elles aient moins peur. Mais vous avez raison, ce n’est pas la bonne formule. je vous remercie de me l’avoir fait voir sous un autre angle 😉 je vais la corriger !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancer & compléments alimentaires, 3e partie : quels compléments contre la fatigue, l’anxiété, la douleur, etc. ?

Mes très chers lecteurs,

Voici le troisième article de mon grand dossier en 5 parties sur les compléments alimentaires. Pour découvrir les articles précédents, voir PARTIE 1 et PARTIE 2.

Pour rappel, les 5 parties de ce dossier spécial :

  1. Cancer & compléments alimentaires,1re partie : ce qu’il faut savoir avant de les choisir

  2. Cancer & compléments alimentaires, 2e partie : par où commencer et mes 3 astuces pour les débutants

  3. Cancer & compléments alimentaires, 3e partie : quels compléments contre la fatigue, l’anxiété, la douleur, etc. ?

  4. Cancer & compléments alimentaires, 4e partie : comment renforcer son système immunitaire ?

  5. Cancer & compléments alimentaires, 5e partie : quelles marques et quels produits je recommande (testés et approuvés !)

    Afin de recevoir le dossier au grand complet sans avoir besoin de vérifier chaque jour les publications sur mon blog, inscrivez-vous à la newsletter et vous recevrez la série complète sur les compléments alimentaires en un seul mail une fois toute cette série publiée !

Pour vous inscrire et recevoir bientôt mon dossier complet sur les compléments alimentaires dans un seul mail, c’est ICI !

 

 QUELS COMPLÉMENTS EN CAS DE FATIGUE, D’ANGOISSE ET DE DOULEURS ?

RAPPEL : Ces indications ne vous dispensent pas de prendre contact avec un naturopathe ou totu autre spécialiste en mesure de vous accompagner et de vous indiquer les interactions possibles et les contre-indications en fonction de votre état et de votre situation personnelle ! Ces indications ne remplacent pas vos prescriptions médicales !!!

Je suis fatigué

Le cancer signifie que notre système immunitaire est détraqué, donc qu’il ne fonctionne pas correctement. Ajoutez à cela les traitements lourds et leurs conséquences (baisse de globules, etc.) et on est vite rattrapé par une fatigue chronique. Il va sans dire qu’il faut avant tout se reposer, s’écouter, dormir, avoir une alimentation saine et prendre soin de soi. Beaucoup de gens qui ont un cancer sont des personnes qui ne s’occupent pas d’elles et trop des autres, alors c’est le moment d’apprendre A S’ÉCOUTER ET A S’AIMER !

Vous pouvez également utiliser les compléments alimentaires pour vous aider, mais ils ne serviront à rien si vous ne ralentissez pas le rythme….

Contre la fatigue, vous avez plusieurs options :

  • une cure de vitamine D : nous sommes très nombreux à manquer de vitamine D en Europe, et cette carence augmente les symptômes de fatigue, alors en avant pour une cure de vitamines D !
  • des cures de vitamines et de minéraux (la cure de jus de légumes/fruits frais avec extracteur est à privilégier, il n’y a pas meilleur moyen pour se bourrer de vitamines et de minéraux)
  • en phytothérapie, les plantes de type ginseng en numéro 1, puis rhodiole, guarana et spiruline peuvent être utiles
  • une cure de magnésium pour tout le monde, voir ma prescription ICI
  • en homéopathie, on peut prendre Phosphoricum Acidum 7 ch, 5 granules matin et midi avant les repas
  • tout ce que vous prendrez pour booster votre système immunitaire aidera à lutter contre la fatigue générale

Je suis angoissé

  • Ici encore, une cure de magnésium sera efficace, car le corps qui est en état de stress élimine le magnésium en trop grande quantité, ce qui aggrave le stress… C’est le serpent qui se mord la queue….
  • en homéopathie, il existe des solutions efficaces en cas d’anxiété et d’angoisse liées aux traitements lourds : ces trois remèdes homéopathiques sont prescrits notamment par deux médecins spécialisés en oncologie et phytothérapie/homéopathie aux patients atteints de cancer : Arnica 15 ch 10 granules le lundi et le jeudi + Staphysagria 15 ch 10 granules le mardi et le vendredi + Ignatia 15 ch 10 granules le mercredi et le samedi
  • Complexes Weleda : le n° 472 pour mieux accepter la maladie et le n°146 pour l’anxiété avec état dépressif (20 gouttes matin et soir avant les repas pour chaque)
  • En phytothérapie, privilégiez l’aubépine, la valériane, le passiflore et l’eschscholzia
  • et bien sûr, avant même de prendre des compléments, travailler sur soi avec la méditation, la sophrologie, le yoga et la relaxation peuvent vraiment faire toute la différence (pour ma part, chaque fois que j’allais en chimiothérapie, je faisais des séances de méditation et ça m’a énormément aidé !)
  • pensez aussi aux séances d’acupuncture !!! Indispensable pendant un cancer…

J’ai mal

  • Ce n’est pas à proprement parler un complément alimentaire, mais il fallait que je le mentionne : en cas de douleurs, rien ne vaut un petit lavement au café ! L’un des piliers de la célèbre cure Gerson et testé et approuvé par moi-même, le lavement au café est diablement efficace contre les douleurs liées au cancer !!!
  • Avant les compléments, qui ne seront pas la solution la plus adaptée en cas de douleurs, il faut le dire, testez l’acupuncture, l’auriculothérapie, l’ostéopathie ou encore la fasciathérapie !
  • EN homéopathie, vous pouvez commencer par Arnica 7 CH, 3 granules 2 à 3 fois par jour, en attendant de voir un homéopathe qui vous prescrira un traitement adapté
  • en phytothérapie, des plantes anti-inflammatoires comme le bourgeon de cassis, le saule, la reine-des-prés, l’harpagophytum peuvent aider, mais cela reste souvent insuffisant
  • la viscumthérapie peut grandement diminuer les douleurs et le recours aux cachetons !
  • les huiles essentielles anti-inflammatoires peuvent être très efficaces : prenez rdv avec votre naturopathe/aromathérapeute pour déterminer lesquelles prendre en fonction du traitement que vous suivez

Pour vous inscrire et recevoir bientôt mon dossier complet sur les compléments alimentaires dans un seul mail, c’est ICI !

Et je vous souhaite de tout cœur que ce tournant vous soit favorable ! À VOTRE GUÉRISON !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires sur “Cancer & compléments alimentaires, 3e partie : quels compléments contre la fatigue, l’anxiété, la douleur, etc. ?

    1. Bonjour Bénédicte, merci pour votre commentaire 🙂 Pour le ginseng, comme pour tout autre complément, il existe des interactions possibles, d’où la nécessité de déterminer un protocole avec son naturopathe en fonction de sa situation personnelle. Pour le café, vous trouverez la marche à suivre dans cet article de mon blog : http://les-cahiers-de-carcinome.com/comment-diminuer-les-douleurs-cancer-vous-reprendre-bien-un-ptit-lavement-au-cafe-msieur/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi la chimiothérapie est une aberration médicale…

Chers kikis, chers cocos,

On va d’abord se débarrasser des civilités : le contenu de cet article n’engage que mon avis personnel et n’est en aucun cas une incitation à refuser les traitements médicamenteux prescrits par votre médecin. Les arguments dans cet article ont un but purement informatif et ne doivent en aucun cas se substituer à votre traitement en cours.

Ça, c’est fait.

Maintenant, passons aux joyeusetés 😉

Pourquoi la chimiothérapie est-elle une aberration médicale ?

Après avoir lu les explications ci-dessous, je vais vous laisser en être les seuls juges…

Le cancer fait peur, certes. Mais qu’est-ce que le cancer au juste ? Ce n’est rien d’autre qu’un dysfonctionnement de nos cellules suite à une intoxication générale tellement profonde que notre système immunitaires n’est plus en mesure d’évacuer par lui seul les toxines accumulées.

Voilà, c’est ça un cancer. Ce n’est pas un monstre tapi dans l’ombre qui débarque sans aucune raison.

Un cancer n’arrive pas par hasard. Il faut arrêter de dire que c’était pas de chance et que ça nous tombe dessus en marchant dans la rue.

Le cancer arrive pour une multitude de raisons qui s’accumulent certes, mais les raisons sont bien là. Et elles convergent toutes vers la même conséquence : l’accumulation exagérée de toxines dans nos cellules, au point que les cellules ne sont plus capables de faire le boulot pour lequel elles sont là.

Un cancer n’arrive pas par hasard. Les raisons ont toutes une origine que je qualifierai « d’acidifiante » ! La pollution, les pesticides, les produits toxiques, un régime alimentaire complètement aberrant, le déni de nos besoins fondamentaux comme le sommeil, l’oxygénation, etc. Un monde qui tourne toujours plus vite et des vies qui, pour des raisons totalement artificielles, s’accélèrent, s’accélèrent, s’accélèrent…

Un cancer n’arrive pas par hasard. S’il nous tombe dessus, c’est que nous avons, dans la majorité des cas, une grande part de responsabilités là-dedans. Et il faut arrêter de dire que l’on ne doit pas culpabiliser le malade en lui disant ça. C’est le contraire !!! En acceptant notre part de responsabilités dans ce qui nous arrive (on stresse pour rien, on ne s’occupe pas de soi, on bouffe n’importe quoi, on refuse de se reposer, on veut toujours aller plus vite pour je-ne-sais-quelle-raison-imaginaire, etc… En acceptant notre part de responsabilité,

ON SE LIBÈRE ! ON PEUT ENFIN AGIR !

Mais oui ! Franchement, qu’est-ce que vous préférer ? Vous sentir comme une victime qui n’y peut rien et qui va subir de A à Z des traitements lourds sans broncher pour ensuite retourner à sa vie d’avant en espérant ne pas avoir de récidive ? Ou vous sentir comme quelqu’un qui assume sa responsabilité, qui change son hygiène de vie, qui reconsidère ses priorités, qui éradique toutes les sources de stress et qui reconstruit son système immunitaire pas à pas pour commencer une nouvelle vie, loin des aberrations du système de vie qu’on nous impose jour après jour ?

Perso, j’ai choisi la seconde option… Oui, je suis entièrement responsable de ce cancer agressif qui s’est manifesté à l’âge de 36 ans. Oui, j’étais quelqu’un de hyper stressé, qui se bourrait de mauvais sucres et plats trop gras, qui ne bougeait absolument pas et qui, avant toute autre chose, ignorait jour après jour ses besoins fondamentaux et les signaux envoyés par son corps…

J’ai laissé s’accumuler un nombre incroyable de toxines dans mon corps et je vivais de manière « acide ». Une alimentation acidifiante, une hygiène de vie « acidifiante », une  mentalité « acidifiante »…. Ben après je ne vais pas m’étonner de ce qui m’est arrivée hein…

Et tout ça pour dire que, au jour d’aujourd’hui, après près d’un an et demi de recherches et de lectures intensives sur le sujet, j’ai pris du recul et je vois la chimiothérapie (et la radiothérapie) comme des aberrations médicales !

Laissez de côté la peur provoquée par l’industrie du cancer ou par les angoisses véhiculées par le cancer lui-même et posez-vous la question franchement : quand on a un cancer, cela veut dire que notre terrain intérieur est trop acide et que nos cellules même sont tellement bourrées de toxines qu’elles ne peuvent plus respirer. Alors elles cherchent un chemin de sortie en se multipliant à l’infini, car tout ce qu’une cellule souhaite, c’est pouvoir vivre et ensuite mourir en paix. Okay, donc cancer = terrain super acide.

Maintenant, et ce n’est un secret pour personne, on sait que la chimiothérapie rend TOUT notre corps ENCORE PLUS ACIDE !!!

Donc on essaie au jour d’aujourd’hui de soigner des cellules pleines d’acides par un produit qui va les rendre encore plus acide….

Cherchez l’erreur 🙂

Alors là on va me dire, oui, mais la chimio, ça fait partir les tumeurs (pas toujours). Ouaip, la chimiothérapie et la radiothérapie vont pulvériser les cellules en effet (les saines aussi en passant…). Mais ensuite ? Si la personne après les traitements continue d’avoir une vie « acidifiante », qu’est-ce qu’il va se passer ? Ben, la récidive ma p’tite dame… Ben ouais…

So what ? Posons-nous la question deux secondes : et si une « maladie acide » pouvait se guérir par une alcalinisation extrême du terrain ? Au lieu de se bourrer de traitements lourds qui injectent encore plus de toxines dans notre organisme, si on décidait plutôt de faire ce qui paraîtra logique et sensé à première vue ? Alcaliniser le terrain à fond les ballons ?

Jus de légumes frais et bio du matin au soir, toutes les heures, oxygénation poussée de chaque cellule, suppression totale et entière de TOUTES les sources de stress chronique, renforcement du système immunitaire ? Et si on se mettait à nourrir les cellules 24h sur 24h avec ça ? Vous imaginez l’impact que cela aurait sur notre terrain intérieur ?

Je ne suis pas en train d’inventer. D’autres avant moi l’ont fait, et avec des succès que beaucoup d’entre nous n’oseraient jamais imaginer…

Et si on se posait deux secondes et qu’on réfléchissait ?

Le médicament numéro 1 pour soigner la maladie « acide » du siècle, c’est de l’acide… (pourquoi les taux de survie sont toujours calculés à 5 ans ? Parce que les traitements lourds ne guérissent pas. Ils suppriment les symptômes, les causes restent elles, si chaque personne ne prend pas la responsabilité de les éradiquer !!! )

Et si on changeait notre vision du cancer et que, bouchée après bouchée, action après action, pensée après pensée, on s’attelait à d’abord évacuer toute cette acidité pour ensuite renforcer nos défenses naturelles ??

En fait, je crois qu’il faut juste que nous arrêtions de courir partout comme des poulets sans tête. Nous vivons dans un monde acide, avec des habitudes acidifiantes, des pensées acidifiantes et un environnement acidifiant.

Ouvrir les yeux pour renverser la vapeur, assainir nos âmes et nos corps, notre planète et nos visions, se lever et oser dire les aberrations qui nous entourent, sont, je le pense sincèrement, des conditions indispensables pour la survie de l’humanité…

Et pour empêcher le cancer de se manifester ou de récidiver, soi dit en passant.

Et ça suffira pour aujourd’hui 😉

Stay safe et inscrivez-vous à mon blog en passant 😉

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires sur “Pourquoi la chimiothérapie est une aberration médicale…

  1. Salut Mélanie 🙂 (décidément aujourd’hui)
    Juste en passant, suite à ma transfusion d’août due à l’aplasie causée par la chimio je me suis mise à boire (par instinct, comme quoi ^_^) tous les jours un verre d’eau de coco, je savais que c’était plein de potassium et je viens de découvrir qu’en plus c’est plein d’électrolytes (dont on m’a perfusee pendant la semaine d’hospitalisation) et d’autres bonnes choses pour les cancéreux chimiotés ou pas, notamment c’est alcalinisant donc pour les gens acides comme nous très utile, je te laisse un lien d’info https://www.plantes-et-sante.fr/decouvrir/l-eau-de-coco-isotonique-et-alcalinisante
    À bientôt 🙂 (comme je n’ai pas encore lu le blog entier tu en as peut-être déjà parlé mais je préfère te le dire au cas où).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *