Joyeuses fêtes à Bergonié : petites complications post-op mais avec le sourire oui Madame !

Chers lecteurs,

Joyeuses fêtes à toutes et à tous en ce début de vacances scolaires, et que la santé vous soit bien bonne ! 😉

Pour ma part, je m’en vais fêter ce dernier vendredi avant les fêtes au Pays de Bergonié, mon pays préféré (je rigoooooole !) pour rencontrer une charmante infirmière post-op dans la section Pansements.

Eh oui, les amis, car que se passe-t-il lorsqu’on vous opère pour une tumorectomie-sans-tumeur au sein gauche parce qu’un petit carcinome agressif a décidé de venir vous faire changer de vie ? Il se passe que ça forme un bel hématome sur le dessus du sein des saints (ce qui est normal, me direz-vous), mais que les gens comme moi, qui ont le sang qui bouillonne, ben, le vieux sang de l’hématome, il a bien envie de sortir lui ! Alors qu’est-ce qu’il fait, mes amis ?

HAHA , réponse à 100 balles !

Il se carapate, le con ! Eh oui, il se dit, hehe, il y a un point de sortie, là, au niveau du mamelon des mamelon, sur la couture, alors je vais faire péter un petit point de suture et je vais filer en douce, mes kikis de cocos !

Tout ça pour dire, qu’après une séance SOS médecins avant-hier matin parce que quand vous vous levez à 6h30 pour donner le bib’ au p’tit dernier et que vous vous mettez à pisser le sang du mamelon (bon, ok, j’exagère un peu, mais j’adooore romancer), alors vous flippez grave !

mais le gentil médecin m’a rassuré, mis des strips : c’est du vieux sang de l’hématome, ma p’tite dame, trop de pression et il fallait évacuer.

Ouaip, sauf que trop de pression du téton depuis, et depuis hier soir, ça saigne à nouveau mes cocos ! Mais pas de panique, c’est du foncé, du pur, du vrai, du vieux sang déjà tout digéré comme dirait mon médecin SOS Top moumoutte, et c’est vrai que ça va mieux, moins de pression maintenant au niveau de la peau.

Alors pas de panique, rdv avec l’infirmière tout à l’heure pour renouveler les strips et vérifier que tout est ok. En attendant, toute cette histoire peut paraître impressionnante, mais au final, le corps fait bien les choses : il y avait des trucs à évacuer, alors il le fait, brave petit !

Sinon, je vais très bien, et je vous souhaite, après ce merveilleux récit très ragoûtant, un délicieux déjeuner !

 

HAHAHA, bon désolée….

Joyeux Noël quand même…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *