Changements de programme

Bonjour mes loulous,

au final, me revoilà plus tôt que prévu, puisque, comme indiqué hier, il y avait des risques que mes globules blancs ne soient pas suffisamment remontés pour que la chimio ait lieu. Il faut savoir que ces petits compères de notre système immunitaire diminuent fortement après une chimio, mais également qu’ils remontent d’un seul coup au bout d’environ trois semaines (c’est pourquoi la plupart des chimios ont lieu à ce rythme-là). Cependant, cette fois-ci, la dernière séance du protocole FEC était programmé un jour plus tôt que les autres fois. En effet, si elle avait été programmée aujourd’hui vendredi, les globules seraient suffisamment remontés. Pour vous donner un ordre d’idée, normalement on a entre 1500 et 7500 polynucléaires neutrophiles (c’est le type de globules blancs qui nous intéressent ici) par mm3. La dernière fois, ils étaient remontés à 1580, donc on a été bon, mais hier, ils étaient à 820, autant dire qu’il y avait trois gogos qui se battaient en duel au portillon…

Donc dernier protocole FEC repoussé à jeudi prochain. Ce n’est pas plus mal, car j’ai quand même passée une journée très fructueuse. Pour la faire courte :

-Rdv avec Chakibababoubou, mon oncologue pas adorée, fidèle à elle-même, c’est à dire, rien à foutre du patient. Elle m’a quand même sorti un ou deux trucs intelligents : d’un part, qu’elle allait pas me prescrire directe oue injection d’EPO (boosteur des globules blancs, mais facteur de croissance des cellules cancérigènes !!! ce qu’aucun onco vous dira bien sûr), mais que si mes globules continuaient de baisser autant à chaque fois, j’y aurais droit. Je ne lui ai pas dit que je ne prendrais jamais de son bordel, mais on s’en fout. Ensuite, elle a palpé-toulé le sein des saints, et elle était très contente, car elle non plus, ne sent plus rien. Avec un peu de bol, Madame, vous aurez une chirurgie reconstructrice donc on gardera le sein des saints. Ben j’veux bien ma cocotte, de toute façon pour moi, c’est tumorectomie ou rien. Merci bien ! Bon bonne news de ce côté 🙂
Puis elle m’a parlé d’un test de rats de labo où tu peux être grand gagnant pour faire partie d’un groupe qui reçoit un super médoc ou alors le placebo mon coco. Ça concerne les nanas qui ont le fameux carcinome triple négatif, et qui sont porteuses du gêne BRIC 1 BRIC 2 machin chose à la Angelina Jolie. Ce type de cancer est plus souvent couplé à ce gêne-là. Donc dans son super test de rat de labo, tu acceptes d’abord une prise sang pour voir si tu as le gêne Jolie-Pas Jolie. Puis si tu l’as hourra, tu resignes un autre consentement pour faire partie du super groupe de cobayes pour tester le super médoc pendant un an en comprimés mémé, parce que sur d’autres cancers type ovaire et sein avancé, ben ça diminue les récidives. Bon ben , ma cocotte, va pour la prise sang, parce que je veux bien m’assurer que j’ai pas la BRIC BRICQUETTE, mais tu peux toujours courir pour servir de cobaye ma cocotte.

Ma chère tantine qui se reconnaîtra ici, a eu un cancer du sein positif, et elle a fait les recherches. A priori, pas de BRIC dans notre famille. Donc je vais quand même juste faire la prise de sang, histoire d’être sûr, car c’est un gêne qui se transmet aussi aux petits gars qui restent porteurs sains, mais peuvent quand même le transmettre à leurs filles. Donc bon à savoir hein ! Mais jamais de la vie je n’irai tester des médocs en plus, je me bats comme un diable pour en prendre MOINS, alors ce serait le monde à l’envers !

Et adieu Chakibaba Chakira, car l’univers m’a écouté : madame part en congé maternité et je la reverrai jamais HOURRA ! Comme quoi, demander à l’univers de vous aider très fort, et pour moi, ça a marché jusqu’ici 😉

Ensuite, rdv avec l’infirmière que j’avais sollicité pour changer d’onco et discutailler traitement. Je vous passe les deux heures de discussion passionnée autour de la méditation, de l’acupuncture, du jeûne, etc, j’avais enfin trouvé une personne du corps méd avec laquelle je suis parfaitement sur la même longueur de chakras. J’en ai chialé tellement ça m’a soulagé ! Donc infirmière géniale, extrêmement compréhensive, et le changement d’onco s’est fait tout seul !

J’ai juste dit que je voulais quelqu’un en face qui écoute et qui comprenne, qu’au jour d’aujourd’hui, je refusais le reste du traitement tel qu’il est présenté parce que personne ne m’en a expliqué l’intérêt franchement, je lui ai dit que je détestais l’onco, que je détestais la chirurgienne, et hop voilà ti pas que cette chère madame me dit, ok, j’en vois deux oncos qui vous iront comme un gant. J’y réfléchis, vous me laisser choisir ? GG ! Dans les deux noms, il y en avait une recommandée par ma gygy et l’autre, un monsieur, qu’elle qualifie d’exceptionnel. Alors je vais avoir l’un des d’eux. HOURRA DOUBLE HOURRA !

Et pour finir, mes kikis, ma chère interlocutrice me sort : mais vous savez, pour la suite de la chimio (le taxotère), si vous la refusez, il y a d’autres possibilités vous savez.

Je la regarde avec des yeux ronds. Ouaip, au lieu de se taper 3 séances hyper violentes avec des effets secondaires de la mort (courbatures osseuses et nerveuses, syndrome main pieds, déssechement de la peau, décharges émectriques tombage de sourcils…), on peut opter pour le Taxol, c’est 12 séances une par semaine, à domicile si on veut!), les effets secondaires sont considérablement réduits, en gros même efficacité mais beaucoup moins violent pour le corps.

BOREL DE M…, mais pourquoi j’en entends parler que maintenant ? Bah, ça commence à se répandre de plus en plus en France, en direct de Chicago, mais c’est pas encore entré dans les mœurs…. Alors j’attends le rdv avec le nouvel onco pour parler de ce protototo et voir si je peux m’y coller.

Ouaip, en gros, putain, le jour où vous avez un cancer les amis, surtout, acceptez pas tout en vrac ce qu’on veut vous refourguer !!! Posez des questions, hésitez pas à changer de spécialiste si l’un ou l’autre vous convient pas, mettez des coups de pieds dans la fourmilière, harcelez-les de questions pour savoir tout ce qu’on vous dit pas si vous demandez pas !!!!

Quand je pense qu’il y a des gogols à l’autre bout du monde ou presque qui ont eu l’idée lumineuse que des doses de chimios beaucoup moins fortes sur quelques semaines de plus pouvaient être quand même vachement mieux que trois séances dont il faut dix ans pour se remettre….

Ben moi je dis, j’ai loupé ma vocation ! 🙂

Hasta la vista mes cocos

La suite au prochain épisode…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *