Cancer et acidose : comment alcaliniser son corps en 5 étapes !

Chers lecteurs,

Si vous avez un cancer, vous ne savez peut-être pas que l’équilibre acido-basique  de votre corps joue un rôle primordial au niveau de votre système immunitaire ! Alors comment utiliser cet outil pour l’ajouter à votre panoplie de guérison du cancer ? C’est parti pour un petit tour d’horizon !!!

I /C’est quoi l’acidose et comment se manifeste-elle ?

L’impact de l’acidose ou du terrain acide sur les personnes atteintes de cancer a notamment été mise en lumière par le célèbre docteur Catherine Kousmine (voir son ouvrage « Sauvez votre corps !« , entre autres. En gros, l’organisme stocke les toxines acides produites par le corps dans les différents tissus organiques. Les toxines sont éliminées par les reins et les poumons, mais il arrive que le corps n’arrive plus à éliminer assez rapidement, du coup, on observe un état d’encrassement qui peut provoquer des symptômes tels que :

  • douleurs
  • céphalées
  • fatigue
  • frilosité
  • ou encore troubles digestifs.

Le corps, pour éliminer toutes ces toxines, va réagir de différentes manières: l’élimination peut s’effectuer des manières suivantes (et de bien d’autres façons non énumérées ici) :

  • écoulements type rhinite
  • écoulement vaginal acide
  • cystite, écoulement nasal
  • toux chronique
  • ou encore pharyngite chronique
    .

II/ Qu’est-ce qui cause un terrain acide ?

L’alimentation est le tout premier facteur, bien sûr, avec trois grands types d’aliments acidifiants qui sont le SEL, le SUCRE et le SOUFRE.

Mais en dehors de ça, il existe bien d’autres raisons telles que :

  • le stress
  • trop de sport
  • la cigarette, le tabac
  • antibiotiques, anti-inflammatoires, chimiothérapies
  • pilule
  • métaux lourds
  • pollution

III / Comment puis-je réduire mon terrain acide ?

Si vous éliminez ou diminuer fortement les aliments suivants, vous aurez déjà fait une bonne partie du travail :

  • viandes et charcuteries
  • fromages
  • sucre en général (desserts lactés sucrés inclus)
  • céréales raffinées (pain, pâtes, viennoiserie, biscuiterie)
  • graisses saturées ou chauffées (fritures au secours !!!)
  • blanc d’œuf
  • café et thé noir
  • sodas et limonades

Les aliments alcalinisants, eux, vont lutter contre l’acidose, alors mangez plein de :

  • fruits (sauf oranges) mais pas trop, car ils contiennent quand même du sucre naturel
  • légumes cuits ou crus (sauf tomate, asperge, oignon)
  • herbes et aromates
  • soja et dérivés
  • jaune d’œuf
  • pomme de terre cuite à l’eau ou à la vapeur
  • châtaigne

Cette liste n’est pas exhaustive, il existe plein d’autres aliments alcalinisants, heureusement pour nos papilles ! Retrouvez une liste plus élargie ici, dans ma section « C’est cadeaux ! ».

IV/ Comment faire pour évaluer mon acidose ?

Le plus simple est de mesurer votre pH urinaire à l’aide de bandelettes papier ou bandelettes à pH. Vous en trouverez en pharmacie ou sur Internet. Celles que j’utilise et qui me vont très bien sont ICI.

Vous pouvez tester vos urines 3 fois par jour, avant les repas, après avoir éliminé le premier jet d’urine. À renouveler 3-4 fois par semaine pendant 1 à 3 semaines par exemple. Le pH doit se situer entre 6,5 et 7,5. Le pH du matin est souvent plus acide et peut descendre vers 6. Je parle un peu de mon expérience personnelle à ce niveau dans le post ICI.

V/ Que faire en pratique pour rétablir mon terrain acido-basique ?

Chez les personnes atteintes de cancer, et suivant notamment une chimiothérapie, le terrain sera en général beaucoup plus acide que chez une personne en bonne santé et ne prenant aucun traitement type chimio ou antibiotique. Dans son ouvrage autour de la Cure Gerson contre le cancer,

Enregistrer
Charlotte Gerson explique que selon ses recherches, les cellules cancéreuses ne peuvent pas vivre ou proliférer dans un terrain alcalinisant. C’est pourquoi sa cure est basée en grande partie sur une grande quantité de jus frais à base de légumes biologiques.

Alors je fais quoi ?

  • J’augmente ma consommation d’aliments alcalinisants en utilisant la liste des aliments alcalinisants. Si vous avez du mal à consommer beaucoup de légumes, utilisez un extracteur et faites des jus de légumes frais biologiques !!!
  • Je diminue ma consommation des aliments acidifiants.
  • Je peux consommer du bicarbonate, qui est l’une des molécules les plus alcalinisantes, en buvant par exemple de l’eau gazeuse riche en bicarbonates comme la Vichy®.
  • J’utilise les languettes pH pour mesurer mon acidose
  • Malgré tout, l’acidose peut restée marqué à cause du stress et des traitements liés au cancer. Dans ces cas-là, il faudra peut-être consommer des compléments alimentaires alcalinisants en plus du reste. Il en existe un grand nombre, mais pour ma part, j’ai utilisé Ergybase de chez Nutergia pendant les chimiothérapies.

 Voilà, vous savez maintenant tout ce que je fais et tout ce que je continue à faire pour maintenir un équilibre acido-basique pertinent afin que mon cancer du sein ne récidive jamais. Pour info, sachez que pendant les chimiothérapies, mon taux d’acidose eétait en général entre 5,5 et 6,2, donc très acide, et qu’il est à présent constamment au-dessus de 7 ! Une grande victoire sur la maladie pour moi !

 

SOURCES
Cancer, un accompagnement qui change tout
Alimentationgroupea
ATTENTION  : Le blog www.les-cahiers-de-carcinome A POUR SEUL OBJECTIF DE PARTAGER L’EXPÉRIENCE PERSONNELLE DE L’AUTEUR BASÉE SUR DES RECHERCHES DANS LE CADRE DE SON CANCER DU SEIN TRIPLE NÉGATIF. Les informations sur ce site ne constituent en aucun cas une prescription médicale et ne remplace pas la consultation et le suivi auprès d’un médecin ou d’un spécialiste en médecine.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *