Cancer & compléments alimentaires,1re partie : ce qu’il faut savoir avant de les choisir

Mes très chers lecteurs,

Vous êtes nombreux à me poser des questions sur les compléments alimentaires dans le cadre d’un traitement du cancer. C’est vrai qu’il y a de quoi décourager le plus courageux d’entre nous quand il s’agit de les choisir et de savoir lequel (ou lesquels) sont les plus adaptés à chaque personne et à chaque situation.

Il existe autant de compléments alimentaires sur le marché qu’il existe de cancers et franchement, même une fois qu’on a choisi ses compléments, on n’est pas sorti de l’auberge parce qu’il faut ensuite trouver les meilleures sources et les meilleures marques. Oui, il faut le savoir, d’un même complément à un autre, la qualité va varier du simple au double selon la marque choisie.

Bref en clair, c’est pas gagné comme dirait l’autre 😉 Mais vous avez un bol monstrueux, haha, car je me suis penchée sur la question des compléments alimentaires avec force fougue et enthousiasme pendant près d’un an et demi et aujourd’hui, je vous propose de partager mes conclusions de recherche avec vous !

Je débute donc un grand dossier qui sera composé d’une série de 5 articles détaillés sur les compléments alimentaires :

  1. Cancer & compléments alimentaires,1re partie : ce qu’il faut savoir avant de les choisir

  2. Cancer & compléments alimentaires, 2e partie : par où commencer et mes 3 astuces pour les débutants

  3. Cancer & compléments alimentaires, 3e partie : quels compléments contre la fatigue, l’anxiété, la douleur, etc. ?

  4. Cancer & compléments alimentaires, 4e partie : comment renforcer son système immunitaire ?

  5. Cancer & compléments alimentaires, 5e partie : quelles marques et quels produits je recommande (testés et approuvés !)

    Afin de recevoir le dossier au grand complet sans avoir besoin de vérifier chaque jour les publications sur mon blog, inscrivez-vous à la newsletter et vous recevrez la série complète sur les compléments alimentaires en un seul mail une fois toute cette série publiée !

Pour vous inscrire et recevoir bientôt mon dossier complet sur les compléments alimentaires dans un seul mail, c’est ICI !

Ce qu’il faut savoir avant de choisir ses compléments alimentaires

Nous sommes tous pareils, nous souhaitons aider notre corps à guérir du cancer grâce aux compléments alimentaires (entre autres), mais nous nous sentons perdus face à l’océan infini de compléments qui existent sur le marché ! Je suis passée par là, et nom d’un petit bonhomme, c’est un véritable casse-tête ! Telle amie ne jure que par le curcuma, alors que la grand-mère vous bassine avec la racine de pissenlit et ensuite votre pharmacien vous assure qu’il n’y a rien de meilleur que les champignons….

Bref, c’est compliqué. Mais je vous promets qu’une fois que vous aurez lu ce dossier de 5 articles au complet, il vous sera plus facile de choisir les bons compléments en fonction de votre situation personnelle. Mais avant de démarrer vraiment, je me dois de vous donner quelques petites infos que j’ai apprises au fur et à mesure, mais qu’il vaut mieux connaître AVANT de partir en courant à la pharmacie pour faire la razzia de capsules de poisson der mers froides !

  • Tout d’abord, les compléments alimentaires à eux seuls ne guériront pas votre cancer, que ce soit bien clair ! Par contre, combiné à toute une série d’outils naturels tels que l’alimentation, la méditation, l’activité physique, les pratiques énergétiques, et j’en passe, le bon cocktail de compléments alimentaires vous aidera très certainement à recouvrer vos forces et à vous aider à passer à travers l’épreuve difficile de la maladie.
  • La seconde chose cruciale à savoir AVANT de choisir ses compléments, c’est ceci : aucun complément alimentaire au monde ne vous aidera si vous ne changez pas radicalement votre alimentation PENDANT et APRÈS la maladie ! Vous aurez beau ingurgiter 25 compléments différents de top qualité, si vous n’optez pas pour un régime alimentaire qui va permettre à votre corps et à votre esprit de se guérir, cela ne servira pas à grand-chose.
  • Notre environnement contemporain est bourré de substances toxiques et pauvre en nutriments. Les compléments peuvent donc certainement aider à contrer en partie ces effets négatifs. Cependant, avant de les adopter, demandez-vous s’il n’existe pas une alternative moins coûteuse et sans le format gélule ou capsule

Vous pensez avoir besoin de probiotiques ? Pourquoi ne pas consommer simplement des aliments fermentés tels que la choucroute ou encore plus simple : le kombucha au thé vert que l’on trouve en magasin bio ?

Vous êtes sûrs d’avoir besoin de compléments anti-bactériens ? Alors commencez par mettre de l’ail, de l’oignon et du curcuma dans tous vos plats ! Ça diminuera au passage votre besoin en antibiotiques !

Vous aimeriez prendre plus d’anti-inflammatoires ? Mais savez-vous qu’une alimentation pauvre en sucre et en glucides transformés peut aider à avoir moins besoin de ce type de compléments ?

ET plus nous diminuons notre exposition au plastique (équivalent en bois ou verre), aux rayonnements électro-magnétiques (shut down the WIFI !) ou encore aux substances chimiques (filtre au charbon pour eau du robinet, légumes bio, etc), moins nous aurons besoin d’aider notre foie à se désintoxiquer avec du chardon-marie par exemple….

Vous l’aurez compris, il existe plein d’outils à notre disposition pour aider notre guérison 😉 Cependant, en plein traitement contre le cancer, il peut être fortement indiqué, ET de faire tout ce qui est cité ci-haut, ET de prendre des compléments alimentaires. Pour vous donner un exemple tout bête, je préfère prendre mon curcuma en gélules, car à force de saupoudrer tous les mes plats de curcuma, ben, je peux vous dire que tous les aliments avaient le même goût 😉

Alors pour clore en beauté le début de ce dossier, oui aux compléments alimentaires pour aider son corps à activer le pouvoir d’auto-guérison, mais non à la prise chaotique de ceux-ci ! Un petit temps de réflexion, quelques recherches, l’aide d’une personne-ressource (naturopathe, homéopathe… et ce blog bien-entendu :-), tout cela s’avère nécessaire pour se constituer sa propre trousse de compléments alimentaires personnelle.

Et bien sûr : cette trousse que vous aurez concoctée avec soin ne sera pas la même pendant et après la maladie. Elle devra être adaptée en fonction de l’évolution de votre santé, à chaque fois qu’il y aura un tournant sur la voie de votre guérison.

Pour vous inscrire et recevoir bientôt mon dossier complet sur les compléments alimentaires dans un seul mail, c’est ICI !

Et je vous souhaite de tout cœur que ce tournant vous soit favorable ! À VOTRE GUÉRISON !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *