Bilan 6 semaines après la dernière chimiothérapie

Chers amis, chère famille, chers inconnus, kikis et cocos 🙂

Me revoici une fois de plus en mode « cheminement perso » pour vous dire où j’en suis 6 semaines après la dernière chimiothérapie au Taxol (rappelez-vous, j’avais annulé les deux dernières en accord avec mon génial oncologue Mr Madranges, –voir article-).

Côté dates :

  • Le 10 décembre, rdv avec Mr Kartsang, le médecin  tibétain qui dirige une clinique de médecines naturelles à New Delhi (j’en parle également ici).
  • Le 12, j’ai rdv à Bergonié pour les examens pré-opératoires: au menu, sénologie (mammo, écho), médecine nucléaire (injection GGS sans clichés) et médecine nucléaire (ganglion sans cliché).
  • Le 13 décembre, donc mardi prochain : opération tumorectomie. À priori, la chirurgienne, Mme Fournier (très accessible et sympa, je recommande !) aura simplement à enlever le clip et à gratter un peu autour de l’endroit où se situait la tumeur au départ et c’est tout.
  • 29 décembre : rdv avec la chirurgienne pour confirmer les examens effectués sur les ganglions en labo. Normalement, ils ne sont pas atteints, mais il n’y a que cet examen qui puisse le confirmer complètement.

Côté physique :

Les effets de la chimio s’estompent peu à peu. Ne me restent que quelques vagues impressions inconfortables au niveau de la vésicule bilière qui ne s’est pas encore tout à fait remise.

Et puis voilà ! 🙂

Côté moral :

J’AI TOUJOURS UNE PATATE D’ENFER !!! J’adoooore la vie et je profite à fond de chaque moment. JE VIS ENFIN DANS LE PRÉSENT 🙂

PS : Ce qui ne m’empêche pas de faire des millions de projets, faut pas déconner 😉

CARAMBAAAAAAAAAA !!!!

2 commentaires sur “Bilan 6 semaines après la dernière chimiothérapie

  1. Bonjour Mélanie, je vous remercie pour votre témoignage et vous invite à suivre les recommandations du Dr Ilyes Baghli ( que vous pouvez suivre sur Facebook) en consommant de la vitamine C pure pendant 5 mois pour potentialiser les effets de la chimiothérapie et surtout éviter les récidives.
    Ce traitement gagne à être connu mais ne comptez pas sur votre oncologue pour vous en parler, très peu s’y intéressent aux détriments de leurs patients.
    Ayant moi même été traitée par chimiothérapie et radiothérapie pour un cancer du sein de grade 3 , je l’ai découvert en faisant mes propres recherches.
    Au plaisir de vous lire.

    1. Merci Khadija, en effet je connais le remède de vitamine C pure. Mais je ne suis plus sous chimio et le cancer est parti. J’ai pris et prend encore plusieurs autres compléments pour favoriser le système immunitaire et éviter les rechutes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *